samedi 21 avril 2018

La pyramide des besoins humains

 
 Titre: La pyramide des besoins humains
Auteur: Caroline Solé
Maison d'édition: Sarbacanne
Année d'édition: 2015
Nombre de pages: 128 pages
Prix: 12,80 €



L'ensemble des besoins des êtres humains peut être classé en cinq catégories. Aujourd'hui, cette théorie est le principe d un nouveau jeu de télé-réalité : La pyramide des besoins humains. Nous sommes 15 000 candidats, et dans cinq semaines il n en restera plus qu un. Et moi dans tout ça ? Disons que je m appelle Christopher Scott. Disons que j ai dix-huit ans. Que j habite sur un morceau de carton, dans la rue, à Londres. Enfin, peu importe mon nom, peu importe mon âge. Je suis le candidat no 12 778. Je n existe pas encore. Mais je risque fort de devenir quelqu'un, et même quelqu'un de célèbre. Et c est bien ça le pire.

Ce roman est passé à un poil du coup de cœur ! Vraiment, ça c'est joué à presque rien... 
De base, au vu de sa couverture je ne me serai pas dirigé vers ce livre, celle-ci n'est vraiment pas très esthétique et ne représente absolument l'intérieur du roman. Je cherchai un livre court et le hasard a voulu que je jette mon dévolu sur lui. Le résumé est assez intriguant, il ne dit presque rien sur le contenu, je dois avouer que c'est ce mystère qui m'a interpellé. Je n'ai pas regretté à un seul moment mon choix ! 

J’ai vraiment adoré ma lecture, elle n’était pas tendre et elle reflétait parfaitement la société actuelle. Il s'agit d'un récit à l'écriture fluide et intelligent qui marque les esprits. C’est un roman bourré d’ironie et d’autodérision avec pour sujet les SDF et la télé réalité. Deux sujets qui a priori ne collent pas ensemble et pourtant l’auteur a réussi ce pari fou ! En ce qui concerne le personnage principal, Christopher, il m’a énormément plu et touché, ses conditions de vie étaient percutantes et m’ont fait voir certaines choses autrement. Il était poignant de vérité et l'émotion était présente du début à la fin. Lors de ma lecture, j'ai ressenti un tas d'émotions différentes, de la tendresse, de la colère contre ce jeu débile et "ses fans", de la tristesse. Certains passages étaient ultra révoltants ! J’avais envie de rentrer dans le bouquin et de taper des têtes. Franchement, je me suis prise une jolie claque...  

Certes, l'histoire aurait pu être poussée un peu plus, ça aurait été intéressant d'en voir plus sur cette "mauvaise graine" que la société n'accepte pas, d'en voir plus sur leur vie, le vide qui les entoure... 
Le seul bémol c’est sa fin. Qu’est-ce qu’elle m’a déçue ! Elle n’était absolument pas à la hauteur du récit et je ne l’ai pas comprise... il y avait moyen de vraiment le terminer en beauté et d’en faire un énorme coup de cœur. C’est dommage. 

Pour conclure, si vous souhaitez un roman avec un sujet profond mais pas trop dur vu qu'il s'agit d'un roman jeunesse, celui-ci est fait pour vous. Je crois sincèrement, que c’est un livre qui devrait être absolument lu à l’école. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire