mercredi 11 avril 2018

Dysfonctionnelle

 
 Titre: Dysfonctionnelle
Auteur: Axl Cendres
Maison d'édition: Sarbacanne
Année d'édition: 2015
Nombre de pages: 306 pages
Prix: 15,50 €

Papa enchaîne les allers-retours en prison, Maman à l'asile. Mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et soeurs aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus... Cette tribu un peu foldingue demeure " Au Bout Du Monde " , le bar à tocards que tient le père dans Belleville. A l'adolescence, la découverte de son intelligence précoce mène Fidèle à " l'autre " bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière. Mais c'est aussi là que l'attend l'amour, le vrai, celui qui transforme... CELUI QUI SAUVE.


Aujourd’hui je viens vous parler d’une très belle lecture. Il n'est pas passé loin du coup de cœur celui-là, il m'a juste manqué une petite étincelle.
Le chat est heureux ! Après des mois de lose livresque, il n'arrête plus. Il te les enchaîne mon p'tit père, à une vitesse hallucinante et ça fait un bien fou ! 

Dysfonctionnelle parle d’une famille très peu ordinaire qui arrive à fonctionner malgré les différences de chacun, malgré les coups bas des uns et de la vie en général, une famille qui s’aime, qui se déchire mais qui se retrouve toujours. 
Ce roman nous conte une tranche de vie délicate et brutale à la fois. Il délivre de très beaux messages, comme l’acceptation, les différences dans l’amour, le bonheur. Il parle également des duretés de la vie, du deuil, de l’internement. 
Bien qu’il soit lent on le savoure. Il n’y a pas besoin d’action pour le faire vivre, les vies racontées sont très fortes. 

Fidèle, l'héroïne principale et le genre de nana qui porte une famille complète sur le dos, celle sur qui ont compte, celle qui a l'air tellement forte et fragile également. Elle en a vécu des choses, et pourtant, elle tient le coup. Elle décroche par moment et pas qu'un peu, elle tombe dans les dérives plus dangereux les uns que les autres et malgré cela, elle se raccroche toujours à un moment où l'autre, elle se réveille et se remet à vivre. Je n'envie pas du tout sa situation et encore moins sa vie, mais j'ai souvent été émue. Ce livre est bourré d'émotions différentes. Le seul bémol c'est un gros soucis de chronologie... L'auteur nous dit que la mère a été sauvée d'un camp de concentration petite fille et elle réussit à avoir des enfants dans les années 80'-90', donc à sans doute plus de 40 ans. Pareil en ce qui concerne la guerre civile d'Algérie qui a eu lieu dans les années 90' alors que dans le récit on la retrouve dans les années 80'... J'avoue que ça m'a pas mal chamboulé et questionné. Pareil en ce qui concerne la guerre civile d'Algérie qui a eu lieu dans les années 90' alors que dans le récit on la retrouve dans les années 80'... 

En gros, je l’ai adoré et le recommande encore et encore ! Au nom de la différence, de l’amour et des chats de gouttières qui, petit à petit, se transforment en des êtres incroyables capable du meilleur comme du pire.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire