samedi 13 mai 2017

Inséparables


 
 Titre: Inséparables
Auteur: Sarah Crossan
Maison d'édition: Rageot
Année d'édition: 2017
Nombre de pages: 406 pages
Prix: 14,90 €



Grace et Tippi sont deux sœurs siamoises qui entrent pour la première fois au lycée. Elles se soutiennent face aux regards des autres. Lorsque Grace tombe amoureuse, c'est tout son monde qui vacille.



Je ne sais pas quoi dire. Je ne m'attendais pas à lire cette histoire, à être si ébahie, enchantée. Je pensais suivre une simple amourette et suivre les aventures de lycée. Je me suis largement trompée ! C'est une leçon de vie émouvante que j'ai pu lire grâce à Babelio et à  Masse Critique, alors merci !
J'ai découvert mon nouveau coup de cœur absolu après Boys don't cry. Il a été classé en littérature de jeunesse, mais il mériterait d'être lu par n'importe quel public, il doit être lu !
Premièrement la couverture est à couper le souffle, elle est d'une beauté éblouissante. Elle met vraiment en avant les deux sœurs que l'on décrit comme deux très belles filles.
Une fois que l'on commence à tourner les pages, on ne peut que s'interroger sur la forme du texte qui fait penser à un poème aux vers irréguliers. Le style de mise en page est une force supplémentaire au livre, la stylistique littéraire rend les mots plus poignants et percutants. L'auteur a réussi là un bel exploit, les mots résonnent encore en moi. Cela rend le livre tellement puissant et tellement délicat à la fois. 

L'histoire est en quelque sorte le journal intime de Grace, elle y décrit ce qu'elle vit lors de cette insertion scolaire particulière ainsi que sa vie, les rencontres avec les médecins, ses nouveaux amis, sa famille, ses souhaits et craintes ainsi que son amour. Bien que les chapitres soient très courts (3 pages maximum), on s'en prend plein le cœur, l'écriture de l'auteur est agréable, poétique, douce, forte et très fluide.  
J'ai eu l'impression d'être à la place de Grâce durant tout ce roman, j'ai ressenti avec elle les émotions, les peurs, les rires et la vie. J'aimerai un second tome où l'on verrait cette fois le point de vue de Tippi, cela pourrait être très intéressant.
J'ai même eu un peu honte, parce que, autant l'avouer... Je me pose aussi des questions sur ces personnages. Comment font-elles certaines choses ? Vous voyez ? ... C'est juste de la curiosité malsaine au final et Grace m'a fait comprendre que ça n'apporterait rien à ma vie de le savoir. 

Bien que le sujet principal soit la fusion entre les sœurs, d'autres thèmes entrent en jeu, comme l'impact que leur vie va avoir sur le restant de la famille surtout avec Dragon la petite sœur. Le roman nous parle également d'acceptation de soi, d'alcoolisme, de solitude, d'anorexie, de maladie, de différence et d'intégration, pleins de thèmes actuels qui font souffrir de nombreuses familles à travers le monde. Il nous livre plusieurs messages forts qui feront sans doute écho très longtemps en vous.
Parlons des personnages, je ne pourrai pas établir une hiérarchie entre eux , ils sont tous importants. En premier, naturellement il y a Tippi et Grace. Tippi plus excentrique, audacieuse, qui veut profiter de tout ce que la vie a à lui donner et Grace plus réaliste, "coincée" et douce. Deux sœurs, un corps et pourtant deux univers totalement différents. Alors que l'on s'imaginerait qu'elles aimeraient avoir un corps chacune, elles ne s'imaginent pas l'une sans l'autre, elles seraient comme vides, incomplètes. C'est beau cet amour !
Jon et Yasmeen sont deux bouffées d'oxygène pour nos héroïnes, ils les acceptent tel qu'elles sont, sans poser de questions et les protègent du mal que pourrait leur faire les autres élèves. Jon est rêveur, il n'a pas une vie facile et pourtant il s'accroche pour pouvoir faire des études et devenir quelqu'un. Yasmeen, elle, connaît la douleur que les filles vivent, elle sait ce que c'est de naître en sachant que la mort pourrait vous tomber dessus d'un moment à l'autre. Et Dragon, la petite sœur... J'ai vraiment adoré cette gamine qui ne désire que le bonheur de ses sœurs, quitte à laisser tomber ses propres rêves et qui pourtant en souffre énormément. C'est un personnage très sensible et fragile.
Au final, on ne peut que s'attacher à tous.

Pour conclure, je me suis prise une claque monumentale dès les premières pages ! C'est tellement magique de ressentir autant d'émotion grâce à des mots. La fin est très émouvante, très belle, très mature pour des gamines de 17 ans. C'est une belle histoire de vie, très bien écrite qui saura vous chambouler. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire